Des filles et des baquets à la découverte du Sprint-car avec Charline

Des filles et des baquets, à la découverte du Sprint-car avec Charline


De l'asphalte au circuit de Terre, dans cette nouvelle interview, l'équipe Des filles et des baquets, est parti à la rencontre de Charline, pilote féminine, et de son Kamikaz.

Des filles et des baquets : Bonjour Charline, merci beaucoup d'avoir accepté de répondre à nos questions. Pour commencer, parle nous un peu de toi, quel âge as-tu ? Et d'où viens-tu ?

Charline :  Bonjour, j'ai 21 ans, je suis originaire de Saint-Nazaire ( 44 ), mais je vis actuellement à Rennes avec mon ami.

Des filles et des baquets : Génial, Que fais-tu dans la vie ?

Charline : Je suis manutentionnaire dans la publicité.

Des filles et des baquets : D'où te vient cette passion pour le sport automobile ?

Charline : Ma passion vient de mon papa qui a commencé à suivre des courses de Rallycross avec ses amis. J'ai ensuite suivi ma sœur qui est devenue passionnée en rencontrant son mari qui participait à des courses de sprint-car.

Des filles et des baquets : Et plus particulièrement d'où te vient ta passion pour le Sprint-car ?

Charline : Mon beau-frère faisant du sprint-car, je l'ai suivi de loin à partir de mes 7/8 ans, puis à 13 ans je me suis vraiment intéressé à cette discipline et à le suivre sur chaque épreuve.

Des filles et des baquets : Depuis combien de temps pilotes-tu ?

Charline : Depuis 2016, mais je n'ai pas encore eu la chance de participer à un championnat dans son intégralité. Pour commencer, j'ai effectué quelques locations et depuis maintenant deux ans, j'ai mon propre Sprint-car.

Des filles et des baquets : A quel rythme dois- tu t'entraîner ? Le Sprint-car, occupe-t-il une grande partie de ton emploi du temps ?

Charline : En ce qui concerne mes entraînements, il est assez difficile de le faire régulièrement. Les circuits se font rares et les organisateurs aiment les garder intacts jusqu'au jour de leur épreuve. J'essaie de m'entraîner 2/3 fois dans l'inter-saison.
Autrement, entre les week-ends de courses, nous devons également effectuer l'entretien du Sprint-car, donc oui, je peux dire que cela occupe une grande partie de ma vie.

Des filles et des baquets : Quel modèle de Sprint-car pilotes-tu ?

Charline : J'ai un Kamikaz 2 de chez Planet Kart Cross. J'ai la chance cette année de piloter une machine récente. Mon ami me l'a prête, pour qu'il puisse avoir la toute dernière avec les dernières évolutions.
Elle a été vice championne de l'Ouest l'année dernière.

Des filles et des baquets : Un très beau bolide, ça doit être un plaisir a piloter. Quels sont tes objectifs pour cette nouvelle saison ? Et les années à venir ?

Charline : Mon objectif pour cette année est de m'améliorer un maximum même si pour moi il est difficile de participer à toutes les courses. Cela me pénalise dans mon apprentissage.
Pour les années à venir, j'aimerais participer à un championnat dans son intégralité pour pouvoir aller au bout de mes objectifs et voir mon réel niveau.

Des filles et des baquets : Nous avons pu découvrir grâce à tes réseaux sociaux, que tu faisais parti du team Aubree Sport auto. Depuis combien de temps avez-vous votre propre team ?

Charline : La team appartient au papa de mon ami, Corentin, il l'a créée pour lui en 1998, et maintenant qu'il ne roule plus, elle nous est dédiée.

Des filles et des baquets : Aimerais-tu essayer une autre catégorie de sport automobile que le Sprint-car par la suite ?

Charline : Pour le moment, le Sprint-car me convient très bien. C'est une catégorie budgétairement accessible pour un sport automobile. Je sais que la coupe féminine twingo en rallycross m'intéresse beaucoup, mais elle n'est pas dans mes projets pour le moment.

Des filles et des baquets : Que conseillerais-tu aux pilotes féminine qui aimeraient se lancer dans la compétition ?

Charline : Je leur dirait d'abord que même s'il concerne un championnat mixte, que la place des femmes est quand même présente, comme moi qui ai participé deux ans à un championnat mixte et je sais qu'il faut savoir faire sa place malgré ça. Au niveau des conseils, il faut assumer sa passion qui devient de plus en plus féminine. Croire en ses rêves et que tout peut être réalisable !


Merci beaucoup Charline pour tout tes conseils, l'équipe de Des filles et des baquets te souhaitent une très belle réussite et beaucoup de podium ! 



Commentaires

Nos partenaires

Nos partenaires